©MaCuisineCreole depuis 2009 par Prisca MORJON - Made in Martinique

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon

A déguster aussi...

Please reload

Mes partenaires

Sorbet au coco

March 29, 2018

 

Scène d’enfance, sur une plage de Martinique, un dimanche après-midi

Le tintinnabulement des clochettes cabossées me sortent de mes châteaux de sable. Sur le petit chemin, la Marchande avance avec  nonchalance. Mi ta ou, mi ta mwen,  un coup à droite, un coup à gauche.  Clig, clig, clig… elle avance à pas lents en poussant sa  glacière bricolée, bien trop lourde. Elle avance, comme elle peut. Dans son sillage s’échappent les effluves de coco, de vanille et de sucre.

 

Elle s’arrête de temps en temps, au milieu d’un arc-en-ciel sautillant de maillots de bains fluos et de petits ventres ronds. On la reconnaît au milieu de l’agitation et des têtes mal coiffées. Poto mitan en gran'robe et tablier madras dépareillés, sa tenue délavée s’effiloche de-ci de-là. 

 

On l’entend aussi  rire, de ce rire gras et extravagant des gens d’ici. Ses seins généreux semblent posés sur son ventre, et cachent une petite bourse en tissu… un vrai coffre-fort !

 

Je suis déjà au garde à vous, au bord du chemin, mon visage tiré par le sel marin. Je la regarde s’approcher et j’imagine : "elle s’est surement réveillée à  4 heures ce matin. Après la messe, elle a préparé ses sorbets. Elle a peut être gragé ses cocos elle-même. Plusieurs kilos, à la main, parce que c’est meilleur comme ça. Elle a préparé sa mixture et l’a faite tourner dans sa vieille sorbetière en bois, à manivelle. Un cube de glace débité grossièrement, du gros sel… et mouline, mouline. Toujours à la main, parce que c’est meilleur."

 

Autour de moi, le temps s’est arrêté. Quid du tournoi de foot de plage des garçons et des gâteaux au sable des filles. D’autres petits anges ont retrouvé l’auréole qu’ils avaient perdue en arrosant la petite cousine qui s’était endormie. Leurs yeux brillent de mille malices : lentement s’approcher des parents, surtout ne pas les regarder dans les yeux, ne pas faire les malélevés.  

 

"Soooooowbè coco, sooowbè gwayave, sowbèèèè cocooooo !"

 

La marchande s'approche de moi. Sous son grand chapeau bakoua, je distingue ses yeux rieurs mais fatigués. Majestueuse et dodue comme une mangue koko bèf, elle semble venue d’un autre temps. "Soooooooooowbè cocoooo !" La marchande est là comme tous les dimanches. "Soooooooooowbè cocoooo !" Je l'attendais. 
 

 

Aujourd'hui encore, je ne peux m'empêcher de sourire quand je croise les marchandes ambulantes le longs de nos plages. Et j'avoue que je ne résiste que très rarement à l'appel de leurs clochettes. aujourd'hui, pour mon plus grand plaisir et pour celui de mes chers amis, je le fait moi-même. Je n'ai pas de sorbetière locale et je ne fabrique pas moi-même mon lait de coco, pourtant je vous assure que ma recette du Soooowbè cocoooo -presque comme la marchande- vaut le déplacement.

 

 

Sorbet au coco

 

 

 

LES INGREDIENTS
Pour 6 à 8 personnes

  • 50 cl de lait de coco de qualité

  • 300 ml de lait concentré sucré

  • le zeste finement râpé d'un gros citron vert

  • 2 pincées de cannelle fraichement râpée

  • 1 pincée de muscade fraichement râpée

  • 1 cuillère à café d'essence de vanille 

  • 10 cl d'eau

 

LA RECETTE

  1. Mélangez les laits et les épices. Placez le mélange au réfrigérateur 30 minutes : laissez infuser.

  2. Ajoutez ensuite l'eau puis mélangez de nouveau. Cette astuce permet de rendre le sorbet plus léger en obtenant un lait proche du lait maison (moins concentré et un peu moins crémeux).

  3. Placez le mélange dans votre sorbetière électrique ou manuelle. Actionnez !

  4. Laissez ensuite prendre le sorbet deux bonnes heures au congélateur. Savourez sans plus attendre.

A cet instant tout n'est plus que calme et volupté !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload